China Southern Airlines vise 1000 avions en 2020

L'aviation d'affaires en Chine

Бизнес авиация Азии

La compagnie aérienne China Southern Airlines a reçu début septembre son 700e avion, mais ne compte pas s’arrêter là : elle vise une flotte de mille appareils d’ici la fin de la décennie.

Un Airbus A321 pris en leasing est devenu le 2 septembre 2016 le 700e avion de la compagnie chinoise basée à l’aéroport de Guangzhou-Baiyun, filiales comprises, permettant au groupe de devenir la quatrième plus grande compagnie au monde en termes de flotte derrière American Airlines, Delta Air Lines et United Airlines. Et elle précise dans un communiqué que sa flotte de mille avions lui permettra de transporter en 2020 160 millions de passagers par an.

Читайте также:  Premier Airbus A350 pour China Eastern Airlines

Деловая авиация на Ближнем Востоке и в Средней Азии

China Southern Airlines avait atteint selon CAPA le cap des cent avions en 1998, quand elle accueillait 15 millions de voyageurs ; le cap des 200 a été franchi en 2007, celui des 400 en 2010 et celui des 600 en 2014 – année qui la vit devenir le premier groupe hors d’Europe et des Etats-Unis à dépasser les cent millions de passagers annuels. En 2016, 109 millions de voyageurs sont montés dans ses avions.

La flotte en propre de la compagnie de l’alliance SkyTeam comprend 36 Airbus A319, 123 A320, 85 A321, 37 A330 (-200 et -300), et les cinq A380 commandés, ainsi que 167 Boeing 737 (de -200 à -800), deux 747-400, dix 757, 23 777 (-200 et -300ER) et les dix 787-8 Dreamliner attendus. Il faut y ajouter 20 Embraer 190LR, et un carnet de commandes incluant vingt Comac C919, seize A330-300 et une vingtaine de monocouloirs Airbus et Boeing.

Читайте также:  Air China introduit la « prise en charge intégrale et fiable des bagages »

L’expansion de la flotte vise principalement à accompagner l’ouverture de nouvelles routes internationales, expliquait vendredi China Southern Airlines, alors que ce marchait ne représente encore que 34% de ses capacités (mais seulement 17% en 2009 selon CAPA). L’Australie et la Nouvelle Zélande étant désormais « quadrillées », elle se tourne désormais vers l’Amérique du nord, où elle dessert Los Angeles, San Francisco, New York, Vancouver et Toronto (à partir du 7 décembre).

Rappelons qu’outre les membres de SkyTeam (dont Air France-KLM ; elle dessert Paris et Amsterdam), elle partage ses codes avec Asiana Airlines (Star Alliance), Japan Airlines (Oneworld), Pakistan International Airlines, Qantas (Oneworld), Thai Airways (Star Alliance), Virgin America et WestJet.

Деловая авиация Сингапура